Dans un monde en pression permanente, courant après des objectifs vides de sens dictés par des “croyances” économiques, je rêve d’un monde où l’humain et la nature sont au centre, où le but de chacun devient l’équilibre et le bonheur de tous.

Je puise mon inspiration auprès des maîtres réalistes, impressionnistes ou Nabis dont j’admire la gestion de la lumière et le choix des sujets. 

Les couleurs chatoyantes de Gauguin, la recherche de la poésie dans la banalité de Hopper ou encore les jeux de lumières de Vermeer ont nourri ma recherche et continuent d'abreuver ma production artistique. 

Je travaille à partir de photos, le plus souvent personnelles, qui ont en commun une ambiance lumineuse éclatante. 

Face à la toile ou au papier Canson vierge, munie de mes huiles ou pastels, je modèle rapidement les silhouettes et fais apparaître les grandes tonalités par aplats de couleurs ; créant ainsi une ambiance brute sur le papier, une vision idéale dans mon esprit. 

 

Ensuite, guidée par ma vision, je procède en faisant des allers-retours entre l’ensemble et le détail, apposant précisément mon pinceau sur la toile pour y déposer une touche de lumière, ou par mouvements plus larges, brossant des aplats à l’huile afin de modeler les volumes.   

La suite est un jeu : je recherche les vibrations de couleurs, imperceptibles, entre les éléments, afin de saisir la subtile teinte des reflets mutuels, que mon pinceau déposera aux commissures d’une lèvre ou dans l’air avoisinant, finalisant ainsi mon œuvre.

 

Devant mes toiles, le spectateur se remémore un instant de vie lumineux, apaisant ou joyeux, ou à l’image de mes modèles, est invité à se questionner pour retrouver avec eux l’essence de la vie.